26-05-2022

Extradition Italie Philippines pour meurtre: la demande de libération de nos avocats a été approuvée

Sujets:

Extradition Italie Philippines pour meurtre: la demande de libération de nos avocats a été approuvée

La Cour d’appel de Rome, quatrième chambre pénale, en acceptant la demande présentée par avocat extradition Italie Philippines du cabinet d’avocats Avocat Pénaliste H24, a révoqué la déclaration de consentement à l’extradition vers les Philippines faite par C. R. et a ordonné la réouverture de la procédure judiciaire d’extradition (lire la décision ici).

Par la suite, grâce à notre assistance défensive, l’homme a été libéré de prison et une condamnation défavorable à l’extradition a été prononcée alors que l’homme avait été accusé d’homicide volontaire (lire ici la décision favorable obtenue par notre cabinet d’avocats pour l’extradition vers l’Italie).

Ligne téléphonique H24 pour les urgences +39 338 85 15 424.

Le cas de notre client

C. R. défendu par notre cabinet d’avocats a fait l’objet d’un mandat d’arrêt international aux fins d’extradition délivré par le tribunal régional de L., B. (Philippines), car il a été accusé du crime de meurtre commis le 21.7.2018 à B. P. (Philippines) d’un homme d’affaires bien connu, O. M., auprès duquel il s’était endetté pour l’ouverture d’une station service (voir la vidéo ici ou lire la news ici).

La personne à extrader a été arrêtée le 27.04.2019 par la Police italienne et lors de l’audience de validation de l’arrestation, le 02.05.2019, le C. a exprimé son consentement à l’exécution de l’extradition aux Philippines, concluant ainsi la procédure d’extradition sans passer par le contrôle judiciaire de la Cour d’appel.

A l’issue de l’audience de validation de l’arrestation, l’équipe de Avocat Pénaliste H24 a reçu la nomination d’avocats de la défense.

Avec notre assistance juridique, Monsieur C. a compris pour la première fois les conséquences du consentement pour l’extradition donné à l’audience pour valider l’arrestation.

Lors de cette audience, comme cela a été largement soutenu dans la demande de révocation de consentement, C. s’est vu proposer l’assistance d’un interprète anglophone – une langue que la personne à extrader avait déclaré ne pas connaître – au lieu de celle d’un interprète de langue maternelle philippine.

Ce choix de l’interprète anglophone, bien que formellement correct, avait en substance compromis la compréhension de la procédure d’extradition et déformé la représentation de la réalité.

Extradition Italie Philippines

Comment l’affaire a-t-elle été résolue?

L’assistance juridique fournie par les avocats de l’équipe Avocat Pénaliste H24 a permis de mettre en évidence ce qui était réellement compris par le C.: c’est-à-dire, quel que soit le consentement donné, dans les 45 jours, l’extradition de la même personne vers les Philippines aurait été organisée dans tous les cas; pour cette raison, le C. avait estimé qu’il n’était pas nécessaire de refuser l’extradition puisque la même chose se serait produite de toute façon.

Par conséquent, dans la requête, les avocats du cabinet d’Avocats Pénaliste H24, ont contesté le défaut de volonté relatif au consentement donné car il était fondé sur une fausse représentation de la réalité à partir de laquelle la violation du principe d’équité a surgi.

En effet, comme le souligne le mémoire en défense déposé par nos avocats, conformément à l’art. 2 paragraphe 5 de la directive 2010/64/UE relative au droit à l’interprétation et à la traduction dans le cadre des procédures pénales: 

‘Les États membres veillent à ce que, selon les procédures de droit national, les suspects ou les personnes poursuivies aient le droit de contester une décision qu’ils déclarent superflue l’interprétation et, si l’interprétation a été fournie, avoir la possibilité de contester la qualité de l’interprétation car elle est insuffisante pour protéger l’équité de la procédure’.

La violation du principe d’équité ne découle pas tant de la désignation d’un interprète anglophone que du fait qu’il n’était pas un interprète philippin.

Dans les listes d’interprètes de la Cour de Rome, plusieurs interprètes natifs philippins. Comme mentionné, la langue que notre client connaît.

L’éventuelle violation des droits de l’homme en cas d’extradition

Les avocats de l’équipe d’extradition Italie-Philippines ont rapporté à C. R. le tableau critique et alarmant des conditions de détention des prisonniers aux Philippines, dont notre client n’était pas au courant.

Dans la requête rédigée de manière analytique par les défenseurs de C. ont donc également été rapportés des documents et des études élaborés par des organisations non gouvernementales de protection des droits de l’homme (par exemple l’ONU, Amnesty International, Human Rights Watch) qui dénoncent la violation des droits de l’homme par la prison institutions des Philippines.

Les avocats du C. (Avv. Vincenzo Ezio Esposito, Avv. Ismaele Brancaccio et Avv. Mario Capuano), également à la lumière de ces questions critiques, ont également présenté une demande de rejet de la demande d’extradition présentée par l’État des Philippines, parce que dans l’État susmentionné, le C pourrait être soumis à une détention qui viole les droits de l’homme.

La demande a été acceptée et notre client a été libéré de prison!

Libération extradition Italie

La Cour d’appel de Rome, sur la base de la demande formulée par les avocats experts en extradition Italie Philippines, a accepté notre demande: tout d’abord, elle a révoqué le consentement donné par la personne à extrader jugée vicié; en outre, la Cour a exhorté le Ministère Italien de la Justice à demander aux autorités administratives philippines toutes les informations sur l’éventuel état de détention de C. R., nécessaires pour écarter le danger d’être soumis à des traitements inhumains et dégradants.

Grâce à notre expérience en tant qu’avocats spécialisés dans l’extradition en Italie, nous avons pu obtenir la révocation du consentement à l’extradition déjà donné par notre client et éviter la violation du principe d’équité de la procédure et sauvegarder les garanties offertes par l’Italie loi à la personne arrêtée.

Pourquoi contacter un avocat expert en extradition en Italie?

Comme il ressort de l’affaire C.R., l’extradition active ou passive est marquée par une procédure très complexe qui implique plus d’un État et qui touche différentes disciplines allant de la procédure pénale à la protection des droits de l’homme; pour cette raison, il est nécessaire de demander l’assistance d’un avocat expert en extradition pour intervenir afin que toutes les garanties prévues et prescrites par la loi soient assurées.

Quelle est notre méthode de travail?

En contactant Avocat pour Extradition Italie Philippines vous pouvez:

  • obtenez un devis immédiat sans surprises futures. Chaque choix défensif sera convenu à l’avance avec vous, vous n’aurez pas de mauvaises surprises et vous n’aurez pas à engager de frais imprévus. Dès le début, vous saurez quels sont les frais que vous devrez supporter.
  • soyez toujours informé de notre activité professionnelle exercée dans votre intérêt exclusif. Vous serez mis à jour étape par étape ce que nous faisons et ce qui se passera. Nous vous expliquerons les choses afin que vous puissiez comprendre le langage difficile de la loi.
  • Nous sommes toujours à vos côtés et vous pouvez toujours compter sur nous. Notre cabinet s’appelle Avocat Pénaliste H24 car nous opérons toujours 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Tous les jours à toute heure du jour ou de la nuit.

Lisez nos autres articles sur ce sujet:

Vous pouvez recevoir une assistance juridique ou des conseils en contactant Avocat Pénaliste H24 qui vous aidera avec un expert Avocat pour Extradition Italie Philippines.

Comment réalisons-nous le service de conseil en ligne?

Je décris en détail comment nous réalisons le service de conseil en ligne H24.

Que disent nos clients sur nous?

Lisez nos commentaires sur Google et découvrez ce que les clients disent de notre cabinet d’avocats et de notre activité professionnelle.

Confiés à des experts.

Découvrez qui sont nos avocats ici

Quelles sont les cas traités par Avocat Pénaliste H24? 

Lisez ici tous nos articles et les cas traités et résolus par l’équipe du cabinet d’avocats Avocat Pénaliste H24.

Où opère l’Avocat Pénaliste H24?

Notre action a lieu dans les plus grandes villes italiennes où il y a nos sièges légaux. Nos bureaux principaux sont situés à Milan, Rome et Naples.

L’équipe d’Avocat Pénaliste H24 est internationale et opère dans les principales villes européennes aussi.

Nos avocats sont multilingues et assurent leur service juridique en anglais, français, espagnol et italien. Nous garantissons notre activité juridique même en dehors de l’Europe. Nous avons des contacts et des bureaux dans le monde entier par l’intermédiaire de notre équipe d’avocats!

Si vous souhaitez parler à l’un de nos avocats maintenant, veuillez remplir la demande ci-dessous.

Discutez avec nous maintenant
WhatsApp Facebook Messenger
Ou remplissez le formulaire ci-dessous:

    DEMANDEZ UNE CONSULTATION

    Je déclare avoir lu et accepté le Privacy Policy


    0 0 votes
    Punteggio Articolo
    guest
    0 Commenti
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires